SCENARIO DE "Qui Sommes-Je"?

Publié le par Ludor Citrik

DESCRIPTION DE L’ESPACE AVANT ACTION
 Sur la scène se trouve un espace blanc de 7 m. par 8 m, composé de cinq lés de 1,4 m. par 8 m., disposés perpendiculairement par rapport à l’avant-scène (la superficie de cette surface blanche est inférieure à celle du plateau, qui la borde sur ses quatre côtés). A cette surface vient s’ajouter, en avant-scène, cette fois parallèlement à celle-ci, un autre lé, qui prolonge le rectangle  que nous venons de décrire. Il mesure 4,20 m. de long et se déploie symétriquement par rapport au milieu de l’espace blanc. Au fond, à cour, à un mètre derrière l’espace blanc, se trouve une table blanche, sur laquelle sont posés divers objets, pour la plupart blancs : des gants en plastique fins, une tétine surdimensionnée, une grande seringue, une couche-culotte pour adultes, un petit seau et une grosse éponge, une serviette-éponge, une boîte d’abaisse-langues, un mètre-ruban, une boîte à chaussures, des habits d’adulte, une pomme. Derrière la table, une chaise blanche, à côté un grand pied à mesurer, un grand miroir faisant face au mur, un plateau roulant. L’espace blanc est délimité d’un coin à l’autre sur ses quatre bords par des longueurs de scotch PVC rouge de 5 cm. de large. A l’intérieur de la surface, d’autres lignes rouges de scotch PVC dessinent deux carrés : l’un de 2,5 m. de côté, au centre du plateau, et l’autre, derrière, au fond, d’1m. de côté ; une ligne continue se plie 9 fois à angles droits, de cour à jardin. En-dehors de ces signes au sol, l’espace est nu. On peut faire monter ou descendre, grâce à un système de poulies commandé depuis l’extérieur des limites rouges, une dizaine capots métalliques blancs assemblés, abritant chacun deux tubes au néon, orientés de façon à éclairer de façon égale tout l’espace blanc. Descendant elles aussi des cintres, deux enceintes, dos- à-dos, surplombent les néons. A chaque coin de l’espace blanc, sur un pied métallique fin qui le place à 2 m. 20 du sol, un capteur laser fait face à un autre, placé dans l’angle d’en face. En franchissant de l’intérieur vers l’extérieur les bords de l’espace, on rompt les faisceaux lasers croisés qui déclenchent alors une sirène dont le volume atteint le seuil de la douleur pour qui se trouve à l’intérieur des limites.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article