Je me pose des questions, tu veux bien y répondre ?

Publié le par Ludor Citrik

IMG_0093.jpg

 

 

Je me pose des questions, tu veux bien y répondre pour me donner de la matière ? Tu peux me raconter ?

Répondez en « commentaires » à une, plusieurs, ou l’ensemble des questions. Un interlocuteur ou trice sera choisi(e) parmi les autres et se verra offrir une intervention de Ludor Citrik à l’occasion de son anniversaire !

 

1.Pourriez-vous décrire des circonstances dans lesquelles vous avez fait un choix qui vous constitue aujourd’hui ?

2.Comment êtes-vous devenu celui que vous êtes aujourd’hui ?

3.Qu’auriez-vous pu devenir ?

4.Qui étiez-vous avant de naître ?

5.Qu’est-ce que vous ne pourriez pas faire ?

6.Quelle est votre dernière découverte ? La dernière chose que vous avez apprise ?

7.Vos sensations vous sont-elles parfois étrangères ?

8.Racontez un moment où vous n’étiez pas vous-même.

9.Vos ancêtres influencent-ils votre vie ?

 

Ludor et Côme

photo : Côme Delain

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bibi 17/04/2011 16:54



1.Hauteur de houle 5 mètres de la crête au creux. Je flotte sur un petit bout de plastique en déséquilibre permanent, des rafales imprévisibles m’assaillent. A chaque chute tout est à
recommencer. Je n’ai plus aucune force mais je  tiens quand même, j’ai décidé, je vais vivre, j’aime ça, rien ne m’arrêtera. C’est un jeu
 2. En prenant des risques, instinctivement, par plaisir, par erreur, par envie, par amour, par curiosité, par flemme, en insistant, par évidence, par esprit (et corps) de contradiction.
Pour n'en garder qu'un : par conflit
3. Une tueuse équipée d’une implacable détermination, bloc de béton brut froid certitude de mort et destruction totale. Avec quelques élans frénétiques d’euphorie contagieuse, par touches
fugaces, très sympa.
 4.Une onde, une vibration lente assez basse, voyageuse, très constante. J’étais dans les fluides, l’eau, l’air. Je passe dans la fosse des Mariannes - 11.034mètres sous la surface
 5.Rien. Je ne pourrais pas faitre rien complètement
 6.Ne pas marcher dans la merde quand j’en vois une (mais je suis tentée quand même). Avant je ne la voyais pas, ou alors je marchais dedans pour voir comment ça fait
 7.Oui, spectacle surprise ! Au réveil d’un mini-coma, qui a allumé ce gros néon à fréquence variable ?
 8.J’étais dans la paille et ça sentait l’intérieur du ventre. Il y avait un œil vidéo, la truffe d’une caméra derrière les barreaux. Connexion, changement de mode. Branchement du pilote
automatique, il gomme ma volonté, annihile toute trace de personnalité. Alors apparait un grand calme qui me fait mâcher, mâcher. Tranquille, l’œil fixe, je ressens la chaleur des congénères par
centaines. Gout paille. Bave. Babine. Je suis un gros tube et je le dit, vibration d’œsophage. J’étais une vache
9. Oui, depuis le temps qu’ils se relaient



J'insiste 14/04/2011 19:38







monnom 14/04/2011 17:24



Q1 : J'ai choisi de plonger dans mon tout et d'y trifouiller jusqu'à y trouver l'envie d'être. Elle m'accompagne maintenant.


Q2:  Par l'amour de la création et du partage.


Q3 : Dépressive, alcoolique, frustrée ...


Q4 : J'aimerai bien le savoir !


Q5 : Plein de choses ! ... Dont manger de la tête de veau.


Q6 : Que j'aime aussi la solitude.


Q7 : Des sensations objectives...ça existe ?


Q8 : Euh...quand je suis devant un tableau de Dali sous l'emprise d'une substance ?


Q9 : ...je sens bien que tout mon moi ne m'appartient pas. Observer ? Déméler ? Trier ?  ...



Décibelle Larcin 14/04/2011 01:30







anonymous 13/04/2011 00:22



question 1 : peut être face à un psychananlyste et encore...pas sûr


question 2 : par une succession improbable et un mix étrange de choix, d'accidents et de circonstances


question 3 : j'ai encore pas mal de devenirs devant moi...du moins je l'espère


question 4 : un poisson sans doute?


question 5 : faire semblant. enfin, je pourrais peut être essayer mais j'aurais beaucoup de mal à y croire.


question 6 : l'amour. qu'est-ce qu'il y a d'autre à découvrir?


question 7 : tout le temps. mais je me sens souvent étranger à moi-même


question 8 : voir réponse précédente. je rajouterai que je suis multiple. et fragmenté.


question 9 : alors là, honnêtement non, je ne crois pas.