Glossaire

Publié le par Ludor Citrik

ONTOLOGIE

nom féminin (latin scientifique ontologia)

Théorie de l'être, science de l'être.

 

ONTOGENESE ou ONTOGENIE

nom féminin

Développement de l'individu, depuis l'œuf fécondé jusqu'à l'état adulte.

Se dit, dans le transformisme, de l'évolution individuelle. « L'évolution individuelle connue sous le nom d'ontogénie par opposition à la phylogénie. » [Ch. Martins, Rev. des Deux-Mondes, 15 fév. 1876, p. 768].

        

PHYLOGENIE ou PHYLOGENESE

nom féminin (du grec phûlon, tribu)

Succession des espèces animales ou végétales que l'on suppose descendre les unes des autres et qui constituent un phylum. Se dit, dans le transformisme, de l'évolution d'une tribu, d'une classe. « La grande loi de l'évolution.... se manifeste également si nous considérons à part une classe de végétaux ou d'animaux : c'est la phylogénie ; et enfin elle se révèle dans chaque individu particulier, puisqu'il gravit un certain nombre d'échelons pour atteindre celui où se trouve l'être qui lui a donné naissance : c'est l'ontogénie. » [Ch. Martins, Rev. des Deux-Mondes, 15 févr. 1876, p. 768].

 

COGNITIF, COGNITIVE

adjectif (latin médiéval cognitivus)

Qui se rapporte à la faculté de connaître.

Terme de philosophie. Qui est relatif à la connaissance.

Qui est capable de connaître. « Les conditions de la cognition humaine, la constitution de l'organe cognitif de l'homme influent sur toutes ses connaissances, impriment leur sceau à tous les objets, sans qu'ils puissent lui apparaître d'une autre manière. » [Villers, Kant, p. 119].

          

ANALOGIE

nom féminin (latin analogia, mot grec)

Rapport existant entre des choses ou entre des personnes qui présentent des caractères communs ; ressemblance, similitude : analogie de deux situations, entre deux situations, d'une situation avec une autre.

Point commun à des choses et qui crée leur ressemblance. 

Action qui détermine l'apparition dans la langue de nouvelles formes à partir de correspondances qui existent entre des termes d'une même classe.

Rapport, similitude entre plusieurs choses différentes. Il y a de l'analogie entre le cheval et l'âne.

Raisonner par analogie, former un raisonnement fondé sur les rapports ou sur les ressemblances en tant qu'elles indiquent des rapports.

Analogie prochaine, la perception actuelle de la similitude, de la ressemblance de deux ou plusieurs choses présentes ; analogie éloignée, celle par laquelle, étant connu le rapport de deux faits, nous concluons l'existence de l'un de l'existence de l'autre. « En elle-même, l'analogie n'est que la somme des rapports avec les choses connues. » [Buffon, Homme, arithm. morale.].

 

IPSEITE

nom féminin (latin ipse, soi-même)

Ce qui fait qu'un être est lui-même et non pas autre chose.

 

ANTIMETABOLIQUE, voir ANTIMETABOLE

L’antimétabole (substantif féminin), du grec anti (« en sens inverse »), de meta (« changer ») et de ballein (« en jetant »), littéralement : « répétition selon un ordre inversé », est une figure de style qui consiste en une répétition des mots apparaissant en début de phrase en fin de celle-ci mais dans un ordre différent comme dans l'expression « Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger » de Molière. L’antimétabole, appelée également antimétalepse ou antimétathèse (lorsqu'elle porte sur des graphèmes) se compose à la fois d’une anadiplose et une épanadiplose, autres figures de répétition par réarrangement.

 

PRAXIS

philos., psychol.

[P. oppos. à gnosis (connaissance) ou à théorie], « activité physiologique et principalement psychique, ordonnée à un résultat » (Foulq.-St-Jean 1962). « Quelle différence y a-t-il donc entre processus et praxis? (...) la praxis se dévoile immédiatement par sa fin: la détermination future du champ des possibles est posée, dès le départ, par un dépassement projectif des circonstances matérielles, c'est-à-dire par un projet. » (Foulq.-St-Jean 1962). V. praxie ex. de Foulq.-St-Jean 1962.

 

SERENDIPITE

La sérendipité est le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l'intelligence, au cours d'une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte. Pour Robert King Merton, la sérendipité est l'observation surprenante suivie d'une induction correcte. Ce concept discuté est utilisé en particulier en recherche scientifique.

 

(définitions adaptées du dictionnaire Larousse et du Littré en ligne, de Wikipédia)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TARTAR(E) 24/04/2011 11:15



1 Quand j'ai pris la hache pour trancher dans la vie, quand j'ai fugué.


2 Par les chaînes et la scie.


3 Rien, inertie.


4 Idem.


5 Négliger la prévenance.


6 Que mon errance est irrémédiable.


7 Hélas non.


8 Impossible (voir réponse 7) cependant, ma dernière grande colère... Mais l'acteur tapi au fond a vite surgi pour prendre les choses en main.


9 Certes, depuis la soupe primitive.


Un dernier mot :


Nescience Ignorance de ce qu’on


ne peut pas connaître et qui peut être


contrariée par la sérendipité.


(Définition personnelle.)


 


Cordialement,


 


Tartar(e)